Monster happy tapes

installation interactive

Contexte : Point Ephmère pour festival Octopus, Paris. Citysonics, Mons, Be. Neerpelt, Be.
Date : 00.01.2005
Techniques : Têtes de lecture magntique.Pre-amplis.Carte son.Ordinateur<.Software LiSa X (Steim.nl).Enceintes x4 +sub
Auteur(s) : Colin Ponthot

DESCRIPTION

Vous pntrez dans un espace. En face de vous se trouve un norme tas de bandes magntique (type k7 audio). Deux câbles audio jaune mergent de cette masse informe et organique qui pend du plafond.Vous prenez l'un d'eux entre vos doigts et vous commencez à explorer ce tas. Les sons mis sont directement audibles mais ils se transforment galement en une mlodie compose d'chantillons du son qui vient d'être entendu. Un jeu s'instaure alors entre la machine et vous.
Cette pièce parle des supports audio. Les cassettes audio sont voues à disparaître un jour ou l'autre. Cette rvolution culturelle qu'a t la cassette audio dans les annes 70 est maintenant obsolète. Comme surgit de nos mmoires ce tas organique de bandes magntique se transforme. Les bandes magntiques audio qui compose monster happy tapes ont t trouves sur les bords des routes ou recupres dans des brocantes.

In a room, we can see a big heap of audio tape hanging from the ceiling. Two yellow cables with audio head emerge of this mass. You can take one of them and start exploration... An bubbling sound starts and turns around you. The more you play, the more the sound becomes complex. This organic heap is like a culturel memory about a 70's sound support who will enevitably disappear one day or the next.I take back this broken part of the 70's cultural revolution, which is audio tape. It's changing shape has to be compatible with modern tools, like the computer, to take an other life's form.

Licence creative commons / Valid XHTML 1.0 Strict / Valid CSS!